Comment préparer de la crème au chocolat façon ''mont blanc'' comme un chef ?

La réussite de la réalisation d’une recette dépend de plusieurs facteurs. La connaissance de son origine, sa présentation, le respect des différents ingrédients, de leur quantité respective et du processus de préparation sont autant de facteurs dont il faut tenir compte. Après la lecture de cet article, vous pourrez réaliser votre crème au chocolat façon « Mont blanc » comme un chef. 

Quelle est l’origine et l’historique de cette recette ?

Cette pâtisserie tient son nom de la plus grande montagne d'Europe située dans les Alpes et dispose de plusieurs appellations selon les pays ou les régions. En Alsace, elle est appelée "la torche aux marrons" et en Italie, elle est nommée : "Monto Blanco" pour dire « Mont blanc » en français. 

En parallèle : Que dit l’article 293 B du CGI ?

Il s’agit d’un dessert très prisé en France et avant cela, il faut notifier qu’il a été découvert à la fin du XVᵉ siècle. C’est deux siècles plus tard qu’il est arrivé en France, autour de 1620. Des années plus tard, le fondateur d'Angelina, Antoine Rumpelmayer, proposait le Mont Blanc en format individuel dès 1903 et depuis ce temps, la recette du Mont-Blanc n'a pas évolué. 

Ce n'est un petit allègement avec un désucrage de la crème fouettée qui couvre la meringue. D’autres recherches historiques menées auprès de la bibliothèque Nationale de Paris disent que le Mont-Blanc serait né dans les cuisines du salon de thé Angelina au XXᵉ siècle. Elles disent aussi que la forme de la pâtisserie se serait tout droit inspirée de la coiffure des femmes de l'époque.

Sujet a lire : Réservez votre péniche et embarquez pour une aventure touristique au cœur de Paris

Elle a été pendant longtemps jugée lourde et trop consistante. Et aujourd’hui la pâtisserie se voit connaître une nouvelle ère, un succès qui la place au rang des pâtisseries automnales et hivernales les plus prisées. 

La finesse du Mont blanc a été revue par des pâtissiers et il est devenu ainsi le dessert branché. Depuis environ trois ans, l’entremets grimpe en altitude et investit tous les bons pâtissiers lorsque le froid se fait sentir. 

Elle est reconnue comme la pâtisserie d'hiver par excellence et devient ainsi la nouvelle douceur qu'on s'offre pour se réchauffer, avec un bon thé ou un chocolat chaud pour pousser la gourmandise un peu plus loin. 

Le Mont-Blanc connu un succès sans pareil. Pres de 800 Mont-Blanc individuels sont vendus par jour au salon de thé de la rue de Rivoli à Paris et 700 000 par an sur l'ensemble des points de vente. 

Cela depuis que les techniques de fabrication ont changé pour produire en grand nombre. Après 2005, Angelina a mis au point une machine activée manuellement qui reconstitue le geste artisanal de la poche. Mais avant cela, elle créait les vermicelles de crème de marron à la poche. 

Comment se présente la crème au chocolat façon « Mont blanc » ?

Chez les grands pâtissiers qui ont créé leurs enseignes, Sébastien Gaudard et tant d'autres comme le chocolatier Jean-Paul Hévin, le pâtissier Christophe Michalak, le pâtissier Pierre Hermé, le dessert a été réapproprié selon chacun d’eux. Cela permet d’en faire une création personnalisée. 

Mais généralement, il s’agit d’une préparation mise dans des ramequins et placée au réfrigérateur. La pâtisserie Angelina d'Antoine a décidé de conserver le Mont-Blanc traditionnel, mais propose chaque saison, de le revisiter avec des recettes innovantes. 

Quels sont les ingrédients qu’il faut pour réussir la préparation ?

Pour une crème au chocolat façon mont blanc 3 parts, vous avez besoin des ingrédients suivants :

  • Un demi-litre de lait entier
  • 50 g de 100 % cacao van houten
  • 80 g de sucre en poudre
  • Une cuillère à soupe de crème fraiche épaisse
  • Un sachet de sucre vanille
  • 30 g de farine de maïs.

Quel est le processus de préparation ?

La réussite de ce dessert dépend fortement du processus de préparation. Il convient de respecter ce processus afin d’avoir le résultat escompté. Pour commencer vous devez mélanger tous les ingrédients secs cités plus hauts dans un bol. Pour préciser, il s’agit du cacao, du sucre, du sucre vanille et de la farine de maïs. 

Ensuite, rajoutez la crème fraiche de façon progressive puis le lait tout en remuant pour obtenir un mélange homogène. Par la suite, il faut porter le mélange à ébullition sur du feu doux et continuer à remuer constamment jusqu’à la dernière. 

Vous placerez la préparation après la dernière ébullition hors du feu et vous en mettrez dans les ramequins. Et pour finir, vous laisserez refroidir et vous les mettez au réfrigérateur. La crème est prête pour être savourée.